Accéder à la plateforme d'immatriculation des étudiants EPES

Formations et diplômes


La licence se prépare en 3 ans après le baccalauréat, à l'université. Elle existe dans la quasi-totalité des disciplines et des secteurs d'activités.

La licence est un diplôme national de l’enseignement supérieur qui se prépare en six semestres à l’université. La licence valide l’obtention de 180 crédits E.C.T.S.

Le diplôme de licence prépare à la fois à la poursuite d’études et à l’insertion professionnelle. Il atteste l’acquisition d’un socle de compétences diversifiées : des compétences disciplinaires, préprofessionnelles, transversales et linguistiques.

La licence professionnelle est un diplôme de niveau bac + 3. Mis en place en partenariat avec les entreprises et les branches professionnelles, ce diplôme est conçu pour permettre l'insertion professionnelle des jeunes.

Une année d’études après un bac + 2

La licence professionnelle est un diplôme national délivré par une université conférant le grade de licence, qui se prépare en deux semestres après un bac + 2. La licence professionnelle valide l’obtention de 60 crédits E.C.T.S. et correspond à un niveau global de 180 crédits E.C.T.S..

La délivrance du diplôme donne lieu à la délivrance conjointe d’un supplément au diplôme qui décrit les compétences associées à la licence professionnelle obtenue.

Le diplôme national de master, délivré au nom de l'Etat et bénéficiant de sa garantie, est obtenu après l’acquisition de 120 crédits capitalisables, répartis sur 4 semestres, après la licence. La formation dispensée comprend des enseignements théoriques, méthodologiques et appliqués et, lorsqu'elle l'exige, un ou plusieurs stages. Elle comprend également une initiation à la recherche et, notamment, la rédaction d'un mémoire ou d'autres travaux d'études personnels.

Le diplôme national de master

120 crédits capitalisables après la licence

Le diplôme national de master, délivré au nom de l'Etat et bénéficiant de sa garantie, est obtenu après l’acquisition de 120 crédits capitalisables, répartis sur 4 semestres, après la licence.

La déclinaison en domaines, mentions, spécialités ou parcours est fondée sur une organisation semestrielle et modulaire. Chaque module est affecté d’un certain nombre d’E.C.T.S. en fonction de la charge totale de travail demandée à l’étudiant (formation encadrée, stage, travail personnel, etc.).

Le doctorat se prépare généralement en trois ans après l'obtention du master ou d'un niveau équivalent. Cette formation permet d'obtenir après soutenance d'une thèse, le grade de docteur. Elle est proposée par les écoles doctorales.

Conditions d'accès au doctorat

Le doctorat, en règle générale d'une durée de trois ans après l'obtention du diplôme national de master ou sur la base de la reconnaissance d'un niveau équivalent permet d'obtenir, après soutenance d'une thèse, le grade de docteur.

L’inscription en doctorat est prononcée par le chef d’établissement sur proposition du directeur de l’école doctorale et après avis du directeur de thèse et du directeur de l’unité de recherche dans le cadre de l’autonomie des établissements.